top of page

Cultiver la joie, mon défi pour 2023...

Parce que cultiver sa joie c'est aussi prendre, en conscience, la décision de porter son attention sur ce qui nous fait du bien...

Comme je l'ai écrit dans l'article sur la nouvelle année https://www.theyogista.net/post/une-nouvelle-année-débute-qu-est-ce-que-je-choisis-d-incarner-dans-ma-vie, je choisis pour cette nouvelle année, en conscience, de mettre la joie au centre de ma vie.

La joie est un des états les plus dynamique et les plus riche qui soit.

Un sacré défi j'en conviens... Car même si le choix conscient de mettre plus de joie dans sa vie est une première étape, il faut désormais l'incarner pleinement.


Quelles sont les étapes nécessaires pour cultiver sa joie au quotidien ?

  1. Première étape du processus : connaître ce qui nous apporte de la joie. Généralement, lorsqu'une activité nous apporte de la joie, nous la réalisons sans que le temps n'ait d'emprise... Et très souvent, les choses que nous adorions faire lorsque nous étions enfant peuvent nous apporter quelques éléments de réponse.

  2. Deuxième étape : prendre conscience du temps présent. En effet, la pleine conscience nous permet d'être pleinement ici et maintenant, et donc de profiter pleinement de ce qui est susceptible de nous apporter de la joie (beauté du paysage, coucher de soleil, oiseaux qui chantent...)

  3. Troisième étape et non des moindres : s'accorder du temps pour soi. Parce que pour être bien il est nécessaire de prendre du temps. Il est utile de rappeler ici que nous ne pouvons être là pour les gens que nous aimons, que si nous sommes là pour nous... Difficile de donner de l'eau à quelqu'un lorsque notre propre gourde est vide... Prendre un temps pour soi quotidiennement, pour se faire du bien, est source de joie. Que ce soit quelques minutes de respirations conscientes, la lecture d'un bon livre, la dégustation d'une bonne tasse de thé ou d'un carré de chocolat, tout est bon pour se faire du bien et se sentir en joie !

  4. Quatrième étape : trouver de la joie dans les choses que nous devons faire. Car évidemment nous ne pouvons pas faire abstraction des obligations du quotidien. Par contre, nous pouvons toujours essayer de les rendre plus ludiques ! Ecouter une musique qui nous met de bonne humeur est une façon de rendre nos obligations plus gaies !

  5. Cinquième étape indispensable : accepter de ne pas être tout le temps en joie. Il est indispensable de se rappeler que nous sommes constamment traversés par diverses émotions. Et faire le choix de la joie dans sa vie ne signifie pas refuser de ressentir les autres émotions. Les émotions arrivent en réaction à la suite d'un événement extérieur. Elles sont normales et doivent être acceptées et vécues pour ensuite s'apaiser. Nous devons être en capacité, grâce à notre corps et notre pleine conscience, de reconnaitre les émotions qui se présentent, de les accepter avec compassion, de les traverser (en essayant de comprendre ce qu'elles cherchent à nous dire), puis de les laisser s'éloigner (jusqu'à la prochaine fois).

Lorsque nous sommes engagés dans la joie, nous vivons entièrement le moment présent. L'univers circule en nous et la conscience de l'humanité s'élargit à chaque petit moment que nous apprécions.

La gaité apportée par la joie est une devise puissante dans le processus de création.

Tout devient amusant, ludique, juvénile et exubérant. Nous voyons alors le bon côté de la vie et de ce qui nous entoure.


Petits exercices pratiques :

  • Lister les choses qui vous apporte de la joie ;

  • Créer une playlist de musique qui vous met immédiatement de bonne humeur et vous donne envie de danser ;

  • Danser, chanter ;

  • S'entourer d'objet qui vous procurent de la joie. Donc, par extension, donnez les objets qui vous procurent des sentiments mitigés...

  • Porter des vêtements que vous aimez, avec les couleurs qui vous font du bien ;

  • Sentez-vous libre de vous faire plaisir sans culpabiliser ;

  • Manifester de la gentillesse, car cela a le don de redonner le sourire à la personne qui donne et à celle qui reçoit.

Je vous souhaite donc à tous, d'arpenter en pleine conscience, le chemin de la joie et de le faire grandir pour que vos proches puissent vous y accompagner.

51 vues0 commentaire

Comments


bottom of page