top of page

Une nouvelle année débute, qu'est-ce que je choisis d'incarner dans ma vie ?

Dernière mise à jour : 9 janv. 2023

S'interroger sur ses souhaits et ses besoins est la façon la plus simple de trouver la réponse à cette question.


Durant mes cours j'aime aborder des questions ayant trait à l'évolution personnelle. Le yoga, tout comme la kinésiologie, sont des pratiques qui aident le pratiquant à reprendre conscience de son corps. Par le ralentissement du mental, nous sommes alors à même d'agir en pleine conscience, et d'être pleinement présents à nous et aux autres.


Reprendre conscience de son corps permet de pleinement ressentir les choses. Lorsque nous sommes stressés, nous pouvons sentir nos muscles se contracter, notre respiration s'accélérer. Plus nous sommes en contact avec nos ressentis corporels, plus nous obtenons d'informations sur les émotions qui nous traversent.


Comme le dit si bien le vénérable Thich Nhat Hanh (moine Bouddhiste, écrivain et fondateur du village des Pruniers - https://plumvillage.org/fr/a-propos/village-des-pruniers/) à l'aide de la pleine conscience, nous pouvons reconnaître les blessures et émotions présentes en chacun de nous. Puis, nous pouvons les accueillir pleinement avec amour et compassion. Si vous souhaitez approfondir ce sujet, je vous invite à lire ses ouvrages dont le merveilleux "Prendre soin de l'enfant intérieur".

Se reconnecter à son corps, quelque soit la méthode utilisée : yoga, méditation, cohérence cardique (https://www.theyogista.net/post/la-cohérence-cardiaque-vous-connaissez), marche en nature... permet de reconnaître les émotions (#emotions) qui nous traversent, et donc de comprendre de façon subtile quels sont nos besoins.

Par le biais de notre corps, nous pouvons donc avoir une lecture précise des émotions qui nous traversent. Grâce à ce contact subtil, nous sommes en mesure de savoir ce qui nous fait du bien, de ce qui au contraire entraine contrariété, contraction et replis sur soi. Or, pour connaître ses besoins, il est utile d'avoir cette cartographie. Une autre façon de savoir ce qui vous met en joie est de lister ce que vous aimiez faire lorsque vous étiez enfant. Qu'est-ce que vous faisiez qui vous procurait de la joie ? Que pouviez-vous faire durant de longues heures sans voir le temps passer ? Généralement se sont des pistes intéressantes de ce qui nous met en joie et qui, du coup, vont satisfaire le besoin de se sentir bien.


La nouvelle année étant le moment parfait pour faire un point sur l'année précédente. Je vous invite à prendre votre plus beau carnet et à y inscrire ce qui est important pour vous. Pour vous y aider, vous pouvez répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les domaines que vous avez parfois négligés et qui peuvent avoir de l'importance pour vous ?

  • Sur quel domaine de votre vie portez-vous le plus votre attention ? J'en profite pour vous rappelez que là où se porte notre attention, se porte notre énergie - ces pensées prennent donc plus de place que les autres...

  • Quels sont les domaines qui ont stagné l'année dernière et que vous voulez voir évoluer ?

  • Que souhaitez-vous développer pour cette nouvelle année ?

Pour ma part, je souhaite développer la joie. Lorsque nous faisons les choses avec de la joie dans le coeur, l'énergie est à son apogée. Nos actions sont donc portées par le coeur, ce qui nourrit notre âme.


Je vous souhaite de trouver, au fond de votre coeur, ce qui vous nourrit intensément. Je vous souhaite de vivre votre vie dans la conscience de ce qui est véritablement important pour vous. Loin des contraintes systématiques, car même si effectivement des contraintes se présentent, savoir y apporter le sourire et le choix de voir les choses sous un angle nouveau, peuvent, dans certains cas, nous apporter des réponses bienvenues sur notre chemin.


Je vous souhaite à toutes et tous une très belle année !



113 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page